Festival de Gavarnie
Slider

billetterie

Actualités

Devenir mécène

espace presse

2013 : La Belle et la Bête

belle bete

Histoire de la pièce

Un marchand se perd dans la forêt au retour d'un voyage d'affaires. Il trouve refuge dans l'antre d'une bête monstrueuse. Parce qu'il tente de cueillir une rose pour sa fille cadette, La Bête le condamne à mourir.

Il sera épargné à la seule condition qu'il envoie une de ses filles périr à sa place.
Belle accepte le sacrifice et se rend chez la Bête qu'elle apprivoise, séduit et arrive à aimer d'un amour véritable pour rompre la malédiction...

Voici la synthèse la plus commune des nombreuses versions de La Belle et la Bête.

La plus connue est celle écrite par Madame Leprince de Beaumont en 1755 mais elle est inspirée de celle, un peu antérieure de Mme de Villeneuve plus profonde et plus riche et qui est notre source principale dans l'écriture.
Il faut aussi parler des adaptations littéraires (les contes d'Angela Carter ou d'Italo Calvino) et cinématographiques dont le film culte et poétique de Jean Cocteau en 1946 avec Jean Marais, sans oublier celui plus rare et plus noir de Juraj Herz en 1978 qui est l'autre source d'inspiration.

Citons enfin le Disney de 1991 à qui nous rendrons quelques clins d'œil.

Distribution

  • Eugenia Carnevali : La Belle
  • Patrice Teysseyre : La bête primitive
  • Lionel Sabattier : La bête humaine
  • Maria Aguirre  : Alberta, soeur de la Belle
  • Joelle Aguiriano : Augusta, soeur de la Belle
  • Jérome Pinel : Le gardien de la rose
  • Elsa Beigbéder : La fée Emilia
  • Bruno Spiesser : Le père
  • Emma Spiesser : Abeline, Statue
  • Quentin Desjardins : Prétendant, Statue
  • Remy Farges : Prétendant, Statue
  • Julienne Paul : Costumière
  • Véronique Strub : Assistante costumière


 

photo 01
photo 02
photo 03
photo 04
photo 05
photo 06
photo 07
photo 08
photo 09
photo 10
photo 11
photo 12

2012 : Le Cid

cid

Histoire de la pièce

Le Cid est avant tout une magnifique histoire d'amour entre deux êtres, Rodrigue et Chimène.

Ils s'aiment et sont sur le point d'officialiser leur union quand le père de Chimène gifle le père de Rodrigue. Ce dernier demande à son fils de venger son honneur. Bien que déchiré entre son devoir et son amour, Rodrigue finit par tuer en duel le père de sa promise. Accablée mais sans renier son amour, Chimène réclame au roi la tête de son amant. Mais l'attaque du royaume par les Maures permet à Rodrigue de montrer son héroïsme et d'obtenir la clémence du roi. Toujours amoureuse de Rodrigue mais tenue par le devoir de venger l'honneur de son père, Chimène obtient du roi un duel entre Rodrigue et Don Sanche, l'autre prétendant. Elle promet d'épouser le vainqueur. Rodrigue sort victorieux du duel.

Corneille explore tous les plis de l'âme humaine, fait chanter les nuances des passions, éclaire tous les chemins de la pensée et du coeur et par dessous tout sublime, grâce à son style, la poésie dramatique.

Distribution

  • Vincent MENJOU-CORTES : Rodrigue
  • Ambre PIETRI : Chimène
  • Gil GEISWEILLER : Don Diègue Gamin
  • Amélie PORTEU : de La Morandière
  • Lionel SABATTIER : Don Gormas
  • Mario BASTELICA : Le Roi
  • Joëlle AGUIRIANO : Elvire / Léonor
  • Florian WESTERHOFF : Don Sanche
  • Bruno SPIESSER : Don Arias
  • Rouben HAROUTUNIAN  : Création musicale
  • Madjid KHALADJ : Création musicale
  • Séverine LARTIGUE : Cavalière
  • Emma SPIESSER : Jeune fille de 14ans
  • Sylvaine MOUCHERE : Création costumes
  • Julienne PAUL : Assistante costumière
  • Adaptation, mise en scène : Bruno SPIESSER
  • Assistant mise en scène : Lionel SABATTIER
  • Administratrice : Catherine WALTON
  • Régisseur général : Sylvain DUBUN
  • Régisseur lumière : Laurent ARANDA

Moyens techniques:

  • Adaptation, mise en scène : Bruno SPIESSER
  • Assistant mise en scène : Lionel SABATTIER
  • Administratrice : Catherine WALTON
  • Régisseur général : Sylvain DUBUN
  • Régisseur lumière : Laurent ARANDA
  • Moyens techniques: Audioscène Fernand FERNANDEZ
  • Régisseur son : Vincent MAINGUEUX


 

photo 01
photo 02
photo 03
photo 04
photo 05
photo 06
photo 07
photo 08
photo 09
photo 10
photo 11
photo 12

2011 : Quasimodo

quasimodo

Histoire de la pièce

Le destin tragique de deux êtres que tout oppose, réunis par la nécessité : Quasimodo, le monstre humain à la difformité diabolique, l’homme cathédrale, l’amoureux transi ; Esméralda, la gitane, la danseuse, l’objet de l’amour et du désir qu’elle inspire au prêtre Frollo, au capitaine Phoebus et au poète Gringoire ; tous les deux, symboles de l’exclusion, victimes des apparences, du pouvoir et des passions.

Notre-Dame de Paris est un grand livre d’images fortes et saisissantes, grotesques et sublimes ancrées dans nos mémoires. La fête des Fous et le concours des grimaces, la danse sensuelle d’Esméralda, la cour des miracles et son ballet des gueux, Esméralda donnant à boire à Quasimodo, Quasimodo chevauchant les cloches de Notre-Dame, Frollo poignardant le capitaine Phoébus, Quasimodo promettant l’asile à Esméralda, le mendiant Clopin haranguant la foule des gueux devant Notre-Dame, la mort de Frollo précipité par Quasimodo du haut des tours.

Les mots et le souffle d’Hugo mettent en lumière les laideurs et les beautés de l’âme. Un monde aveugle, égoïste, rejetant le laid, le pauvre, l’étranger, le bancal. Cette histoire dramatique fait naître un spectacle émouvant où se mêlent les acrobaties aériennes d’artistes circassiens, les chorégraphies inspirées du Hip-hop et des traditions orientales et hispaniques, et l’émotion portée par les comédiens du Théâtre Fébus. 
Les prouesses de Quasimodo, les évolutions d’Esméralda et des truands de la cour des miracles, le destin épique de ces personnages tragiques vous émerveilleront lors ce spectacle grandiose donné au milieu du cirque de Gavarnie, décor majestueux et éternel si cher à Victor Hugo.

Distribution

  • Alix Bouyssie : circassien
  • Cecile Junca : circassienne
  • Serge Lazar : circassien
  • Lola Renard : circassienne
  • Claude Franfeul/Atao : comedien
  • Mikael Prieto : comedien
  • Lionel Sabatier : comedien et assistant direction d'acteur
  • Jerome Pinel : comedien et ecriture
  • Bouziane Bouteldja : danseur
  • Doggy Jean-Louis : danseur
  • Jann Galois : danseuse
  • Marie-José Grau: comedienne et arts de la rue
  • Claire Touyarot : comedienne / joue le rôle d'esméralda
  • Nina Darlet-Grau : echassiere
  • Sylvain Dubun : regisseur general


 

photo 01
photo 02
photo 03
photo 04
photo 05
photo 06
photo 07
photo 08
photo 09
photo 10
photo 11
photo 12

2010 : La Reine Margot

Présentation

reine margot

Après le succès de Cyrano de Bergerac d' Edmond Rostand en 2009, le 25ème festival de Gavarnie et la compagnie Théâtre Fébus relèvent un nouveau défi avec la création et l'adaptation d'une des oeuvres les plus lues et des plus populaires d'Alexandre Dumas: LA REINE MARGOT.

Un univers fascinant où Dumas mêle avec un talent inégalé roman et vérité historique dans un cadre haut en couleurs que sont les luttes ente catholiques et protestants dont le point d'orgue est en 1572, le Massacre de la Saint-Barthélémy.
L'histoire bouleversante et le combat d'une jeune femme, Marguerite de Valois dite Margot qui balance entre son coeur, l'amour d'un protestant, et sa raison, la fidélité à son mari et à sa famille.
Récit attachant d'une amitié entre un protestant et un catholique, la Mole et Coconas, sentiment désintéressé de cette épopée où surgit la redoutable Catherine de Médicis, l'instable roi Charles IX et le courageux Henri de Navarre faisant ses premières armes avant de devenir l'un des plus populaires roi de France.

Noces et jeux festifs, intrigues et passions amoureuses, massacres, empoisonnements et magie noire, faits d'armes, chasses à cour, gibets et exécutions, tous les temps d'une époque troublée sont restitués sans oublier le rythme, le souffle et la verve du grand Dumas.
Dans un spectacle mêlant théâtre de foire, acrobaties, scènes lyriques et dramatiques, chorégraphies virevoltantes, scènes équestres et combats à la dague et rapière, une vingtaines de comédiens et comédiennes à la fois chanteurs, danseurs, cavaliers, escrimeurs et acrobates font revivre un moment d'histoire entre intolérance, passions contradictoires et humanité, dans un décor naturel prestigieux, face au Cirque de Gavarnie.

Histoire de la pièce

Un grand spectacle historique et romanesque

 

Image txt histoire de la pieceAlexandre Dumas fait partie des romanciers les plus lus de la littérature française avec Victor Hugo. Véritable génie du roman historique, ce magnifique conteur fait entrer le lecteur dans la grande histoire avec richesse et talent, grâce à la vivacité de son écriture, son sens du rythme et des rebondissements, sa force d'évocation de personnages historiques. Il sait tour à tour séduire, fasciner, amuser, enseigner, émouvoir et rendre l'histoire encore plus vivante, captivante et palpitante. La Reine Margot fait partie des oeuvres les plus lues et les plus célèbres de la littérature. Elle touche toutes les générations depuis 1845. Même si Dumas s'approprie l'histoire à sa façon et se permet quelques anachronismes (La Mole, personnage historique, a été l'amant de Margot bien après la Saint-Barthélemy, Henri de Navarre a fuit Paris 2 ans après la mort de Charles IX...), il sait restituer une époque, sublimer des personnages, voire les mythifier comme l'indomptable Margot, la redoutable Catherine de Médicis, le courageux Henri de Navarre, jeune béarnais à la destinée royale et l'instable Charles IX.

Au temps d'une époque troublée et tumultueuse -les Guerres de Religion-, Marguerite de Valois, dite Margot, fille, soeur et femme de roi, voit sa vie basculer après son mariage avec Henri de Navarre, lors du terrible massacre des protestants, la nuit de la Saint-Barthélemy. Prenant conscience de la violence du pouvoir et des extrêmes où conduit le fanatisme religieux, elle prend à la fois, le visage d'une femme libre, amoureuse, ambitieuse, courageuse et combattante.

Elle tombe amoureuse d'un jeune protestant, La Mole et consciente qu'elle n'a été qu'un pion dans les mains de sa mère Catherine, elle prend fait et cause pour son mari et ses alliés protestants. L'obsession de Catherine de Médicis de supprimer Henri de Navarre la conduit à l'aveuglement. Cette dernière est en partie responsable de la mort de son fils Charles, en manque d'amour et de confiance.

Une belle histoire d'amitié entre les généreux Coconas et La Mole et les différentes passions amoureuses des personnages donnent une respiration et une certaine légèreté à cette histoire grave et complexe.

Depuis son mariage avec Henri de Navarre en août 1572 jusqu'à la mort du roi Charles IX deux ans plus tard, Margot est confrontée aux intrigues, complots, manipulations, violences de son époque mais reste fidèle à ses passions. Sur fond de réalité historique, ce drame aux aspects romanesques prononcés, plonge au coeur des passions humaines, les pires comme les meilleures...

Distribution

Depuis sa création, le Festival de Gavarnie s’est toujours attaché à recruter ses comédiens au niveau des deux régions Midi-Pyrénées et Aquitaine, malgré quelques exceptions parisiennes tel Hagop Kalfayan, assistant de Bruno Spiesser, responsable des combats et du prêt de matériels et de costumes depuis Cyrano.

On retrouvera 22 comédiens autour de Bruno Spiesser dont : trois Béarnais (Céline Texier-Chollet, David Morazin, Thomas Desfossé), des Bigourdans (Anna Mazzotti, Lionel Sabatier, Sophie Dardaine, Bouziane Bouteldja, Doggy Juan Luis et les élèves de la compagnie Dans’6T), Tristan Hybertie (Saint-Gaudens), Baptiste Lhomme (Luz Saint Sauveur), Chantal Ravalec, Sylvia Delagrange, Jérémy Montheau (Bordeaux) sans oublier Mario Bastelica, fidèle parmi les fidèles (4 festivals avec Bruno Spiesser), natif de Nay qui, après Pau et Bordeaux, continue sa carrière artistique à Paris.

Dans les rôles principaux :

    • Catherine de Médicis : Chantal Ravalec
    • La Reine Margot : Céline Texier-Chollet
    • Henri de Navarre : David Morazin
    • Coconas : Thomas Desfossé
    • Charles IX : Lionel Sabatier
    • La Mole : Mario Bastelica
    • La chanteuse soprano lyrique, Sophie Dardaine, donnera encore plus d’intensité aux scènes dramatiques.
    • Baptiste Lhomme, comédien et circassien, évoluera autour d’un mât et fera le lien des différentes scènes.


 

photo 01
photo 02
photo 03
photo 04
photo 05
photo 06
photo 07
photo 08
photo 09
photo 10
photo 11
photo 12

2009 : Cyrano de Bergerac

cyrano

Distribution

Distribution

Mise en scene :

  • Bruno Spiesser

Acteurs principaux :

  • Jean Louis Manceau, Cyrano
  • Bénédicte Lafond
  • Mario Bastellica
  • Gil Geisweiller
  • Lionel Sabattier
  • David Morazin
  • Jean François Kopf
  • Jérome Pinel, slameur professionnel  de l’association Babel Tchap de Castres
  • Dans6T, compagnie de Danse Hiphop de Tarbes

 


 

photo 01
photo 02
photo 03
photo 04
photo 05
photo 06
photo 07
photo 08
photo 09
photo 10
photo 11
photo 12

febus iconeFestival de Gavarnie
65120 GAVARNIE (Hautes-Pyrénées)
N° tel : 05 62 92 49 10

carte

captcha

Le spectable Ι La distribution Ι Le festival Ι Tarifs & infos Ι Billetterie Ι Devenir mécène Ι Espace presse Ι Le Théâtre Febus Ι
Les actus Ι Editions précédentes Ι Contact & accès